Solus

Dos referencias justifican este capítulo. La primera proviene del gran poeta italiano Gabriele D’Annunzio cuya obra Solus ad Solam se publicó post mortem. El texto es el único escrito que su autor redactó en forma de diario, inspirado por la Señora Amaranta. Así, la forma del diario o una inspiración amorosa son la primera característica de la literatura sulfurosa que se encontrará aquí.
La secunda referencia es francesa. Es el libro Locus Solus del extraño y especial autor Raymond Roussel, cuya manera de escribir siempre ha derrotado al pensamiento lógico de los críticos.
La literatura es un mundo maravilloso en el cual algunas figuras atípicas abren otros mundos. El capítulo SOLUS quiere seleccionar autores que nos inciten a desenmascarar la conveniencia de las facciones en posesión del poder para volver a recuperar nuestro libre albedrío.

Deux références notamment sont à l’origine de ce chapitre. La première est donnée par le grand poète italien Gabriele d’Annunzio dont l’œuvre Solus ad solam fut publiée après la mort. Ce livre est le seul que l’auteur a rédigé sous la forme d’un journal, inspiré par Mme.Amaranta. Ainsi, la forme du journal ou l’inspiration amoureuse sont la première caractéristique de la littérature sulfureuse qui se trouve présentée ici.
La seconde référence est française. Il s’agit de l’ouvrage Locus Solus de l’étrange et très particulier Raymond Roussel dont la manière d’écrire a toujours dérouté la pensée logique de ses critiques.
La littérature est un monde merveilleux dans lequel des figures atypiques ouvrent les portes de nouveaux mondes. Le chapitre Solus souhaite sélectionner des auteurs qui nous incitent à renverser les convenances des factions en possession du pouvoir afin de récupérer notre libre arbitre.

Le rôle de Pie XII devant l’histoire.

Il a dénoncé les véritables excès et s’est tu sur le compte
des horreurs non prouvées……………………………..2.
Sa partialité en faveur des juifs et des Alliés……..…3.
Gratitude des juifs envers Pie XII…………………..…4.
Le juste scepticisme de Pie XII, des Alliés et des neutres..5
De sérieuses informations juives sur le vrai sort des juifs..6.
La foire aux mensonges anti-allemands………………..7
Des récits d’atrocités mais aucune preuve ………..…9
Un pape particulièrement secourable aux juifs………9
Un pape sensible aussi à d’autres malheurs que ceux des juifs..9
Favorable à la cause des Alliés………………………..10
Entre Hitler et Staline, Pie XII choisit Staline…………11
Efficace dans son aide aux juifs ………………………..12.
Il interrompt la déportation des juifs de Rome par les Allemands..13
La première déclaration des Alliés sur les «atrocités allemandes»
(17 décembre 1942) : pas de «chambres à gaz»…………13.
La deuxième déclaration des Alliés (29 août 1943) dans
sa version définitive : toujours pas de «chambres à gaz»…14
La même déclaration dans sa version originale
: des « chambres à gaz» ! ………………………………….…14.
Comment les Alliés ont abandonné les «chambres à gaz»…15
La première déclaration du Pape (24 décembre 1942)….16.
Confidence révisionniste du Pape aux Américains …16
La seconde déclaration du Pape (2 juin 1943) ………18.
La double récidive du Pape (en 1943 et en 1944) …..18
La puissance de la papauté …………………………18
Mise au point sur les juifs catholiques des Pays-Bas….20.
La force des Églises démontrée à l’occasion de la «Fabrikaktion»..20
L’accusation prétendument portée contre le Vatican
par le SS Kurt Gerstein (avril-mai 1945) ….21.
L’accusation hardiment portée contre le Vatican
par le protestant Rolf Hochhuth (1963) ….23.
Accusation reprise avec shutzpah dans Amen, film juif (2002)..23.
Pie XII châtié pour sa résistance et son révisionnisme..24.
Les premiers successeurs de Pie XII cèdent aux juifs tout en leur résistant..25
Jean-Paul II résiste pendant douze ans, puis capitule..25.
«Avec les juifs, c’est toujours plus»…27
Les Actes et documents du Saint-Siège relatifs à la Seconde Guerre mondiale ..27
Bilan …29
Conclusion …..30.
Recommandations bibliographiques …30.
Note sur Yad Vashem et ses eunuques ..32.

Liga …Le role de Pie XII devant I´histoire

Tuesday, May 30th, 2017 FRANÇAIS, Solus Comments Off

Le Rapport BALL

John Ball, analyste de photographies aériennes.
Cartes dessinées à partir d’éléments publiés en 1992 dans l’ouvrage du même auteur.
Auschwitz 2-3
Birkenau 4-8
Katyn 9
Belzec 11
Treblinka 12-14
Babi Yar 15

Liga   Le rapport BALL

Tuesday, February 28th, 2017 FRANÇAIS, Solus Comments Off

Elella ou l’amour magique.

Miguel Serrano.
AVANT-PROPOS
Ce livre décrit, en termes symboliques, poétiques, chiffrés, une très ancienne voie initiatique, occultée depuis des temps immémoriaux, mais que certains retrouvent aujourd’hui, soit par leur propre dignification, provoquant une nouvelle descente de !’Archétype qui s’exprime à travers eux, les dirigeant pas à pas sur les traces de tous ceux qui
les ont précédés, soit par prédestination, parce qu’ils ont déjà commencé le chemin, au cours d’une autre « incarnation », d’une autre Ronde de l’Eternel Retour. Ainsi le narrateur de cette histoire paraît ou réapparaît en Inde, dans les Pyrénées, dans les Andes, peut-être tous les sept cents ans (« tous les sept cents ans refleurit le laurier»), ou hors de toute chronologie, dans l’espace intérieur du temps – traversant l’espace de tant de lieux où ressouvient l’intemps… A chaque fois se réitère {comme en un processus alchimique qui aurait aussi à voir avec le tantrisme} une expérience unitaire et unitive, celle de l’initiation d’Amour, de A-MOR, la non-mort, plus ancienne encore que celle des Troubadours, qui le conduit à l’obtention de l’immortalité conditionnelle, donnant naissance au fils de la mort, le corps astral. Il franchit ainsi le seuil de mondes interdits, guidé par ceux qu’un autre explorateur de terrae incognitae appela « les conquérants solaires depuis si longtemps cachés dans la mort de la mort », et trouve la justification ésotérique de la parole « l’amour est plus fort que la mort ».
Bruno Dietsch.

Liga   Elella ou I’amour magique

Wednesday, January 18th, 2017 FRANÇAIS, Solus Comments Off

Franklin Delano ROOSEVELT. Mi suegro explotado.

Curtis B. Dall
CONTENIDO
Introducción ………………………………………………………………………7
I Hyde Park – Conociendo a la familia de Franklin Roosevelt ….11
II Franklin D. Roosevelt, I ……………………………………………………23
III Los años en Wall Street, I ………………………………………………..27
IV Verano en la residencia Warburg ………………………………………32
V Vecinos en Tarrytown………………………………………………………..34
VI Franklin D. Roosevelt, II ………………………………………………….40
VII Eleanor Roosevelt, I (Desde una pequeña pradera) ……………44
VIII Eleanor Roosevelt (Después de Albany) …………………………..56
IX La convención de Chicago y el Senador Huey Long …………….66
X “Profesor” Felix Frankfurter ………………………………………………71
XI El “Sr. Baruch” visita ………………………………………………………78
XII Día de Inauguración – 4 de marzo de 1933 ……………………..83
XIII Cena con Henry ………………………………………………………….88
XIV El consejo de los asesores del C.F.R.
Oro de los EEUU para extranjeros solamente
Mi carta de despedida a la Casa Blanca ………………………………..99
XV Sara Delano Roosevelt (Magna Cum Laude) …………………..106
XVI Louis McH. Howe ……………………………………………………..118
XVII “El Pánico” – Joe Kennedy vendido al descubierto
“El gas Tennessee” triunfa ………………………………………………..122
XVIII El “Árbol Penny” ………………………………………………….139
XIX Franklin D. Roosevelt, Final …………………………………….142
XX Veinte años después
(El Comandante Earle pudo haberlo detenido)…………………..160
XXI Mi visita al Alrmirante Kimmel …………………………………175
XXII Las “Naciones Unidas”
Su verdadero origen, raíces y ramas …………………………………186
XXIII Conservadores, Liberales y críticas ………………………..202

Liga   Curtis B. Dall – FDR, mi suegro explotado

Tuesday, November 15th, 2016 ESPAÑOL, Solus Comments Off

Le martyr de Julius Streicher. 16 octobre 1946.

Julius Streicher est l’écrivain et l’autorité sur le
problème juif la plus connue dans toute l’histoire. Il
a été grandement diffamé par ]es associations juives
organisées. Des onze martyrs qui moururent sur 1es
potences à Nuremberg le 16 Octobre 1946, seul
Streicher mourut uniquement pour ses discours et
ses écrits.

Streicher n’eut aucun rôle dans la planification
et la conduite de la Seconde Guerre mondiale par
l’Allemagne. En vérité, durant la guerre, il n’était
même pas membre du gouvernement. Il a été
lynché à Nuremberg uniquement parce qu’il avait
produit beaucoup d’effet en exposant les nombreux
faits cachés à propos des juifs.

Son hebdomadaire connu dans le monde entier, Der Sturmer,
parlait franchement du Problème Juif, notamment de
l’action des juifs pour fonder le communisme, pour
conspirer contre la Chrétienté, utilisant notamment
leurs grandes ressources financières afin de corrompre
les gouvernements et former des monopoles pour détruire les petits
commerces tenus par les chrétiens. Streicher
parla notamment de la propension des juifs à gagner injustement des
avantages financiers sur les Gentils….

Liga  Les Mémoires au Bois Dormant

Thursday, July 28th, 2016 FRANÇAIS, Infamiscus, Solus Comments Off

Xavier Vallat et la question juive.1997.

François BRIGNEAU

Dans ce Xavier Vallat et la Question juive, j’ai mis tout mon cœur et tout le métier que je peux avoir. J’ai essayé de m’effacer au maximum pour lui donner la parole ou le montrer par des scènes, des dialogues, des histoires, des images. Je n’ai rien voulu démontrer, ni prouver. Je n’ai cherché qu’à profiter du cinquantenaire de son procès pour essayer d’éclairer, d’expliquer et de raconter la vie d’un homme qui, lui aussi, avait fait le don de sa personne à sa patrie…

Liga  Xavier VALLAT et la question juive

Wednesday, July 6th, 2016 FRANÇAIS, Solus Comments Off

LA RAZÓN DE MI VIDA

Eva Perón.

Mucha gente no se puede explicar el caso que me toca vivir. Yo misma, muchas veces, me he quedado pensando en todo esto que ahora es mi vida. Algunos de mis contemporáneos lo atribuyen todo al azar… ¡ esa cosa rara e nexplicable que no explica tampoco nada! No. no es el azar lo que me ha traído a este lugar que ocupo, a esta vida que llevo. Claro que todo esto sería absurdo como es el azar si fuese cierto lo que mis supercríticos afirman cuando dicen que de buenas a primeras yo, “una mujer superficial, escasa de preparación, vulgar, ajena a los intereses de mi Patria, extraña a los dolores de mi pueblo, indiferente a la justicia social y sin nada serio en la cabeza, me hice de pronto fanática en la lucha por la causa del pueblo y que haciendo mía esa causa me decidí a vivir una vida de incomprensible sacrificio”. Yo misma quiero explicarme aquí. Para eso he decidido escribir estos apuntes. Confieso que no lo hago para contradecir o refutar a nadie. ¡Quiero más bien que los hombres y mujeres de mi pueblo sepan cómo siento y cómo pienso…! quiero que sienta conmigo las cosas grandes que mi corazón experimenta. Seguramente, muchas de las cosas que diré son enseñanzas que yo recibí gratuitamente de Perón y no tengo tampoco derecho a guardar como un secreto.

Liga   razondemivida.EvaPeron

Wednesday, December 31st, 2014 ESPAÑOL, Solus Comments Off

Un Diplomático en el Madrid rojo.

Felix Schlayer

Este libro carece de toda intención política, solamente pretende describir los acontecimientos que se produjeron en Madrid, coincidiendo con mi actividad diplomática, desde Julio de 1936 hasta julio de 1937.  Por ello, quiero dejar constancia de que los tristísimos hechos que se relatan fueron vividos por mi y, como consecuencia, me produjeron el estado anímico que es de imaginar, en lo subjectivo. No obstante, tengo especial interés en manifestar que mi narración de los acontecimientos refleja fielmente la verdad, sin ninguna concesión, y tal como los presencié y comprobé personalmente.
Resido en España desde 1895. Nací en Tentlingen (Württemberg) en 1873. Mis actividades me han mantenido en contacto, preferentemente, con la población campesina, mayoritaria en España, y mis innumerables viajes en toda clase de vehículos….me llevaron a muchos pueblecitos….. En el verano de 1936, yo era en mi calidad de Cónsul de Noruega, el único representante oficial de dicho país en Madrid….

Liga   Diplomático en Madrid rojo

Saturday, August 2nd, 2014 ESPAÑOL, Solus Comments Off

Una Mujer en Berlin.

Tal vez no sea casualidad que un libro tan extraordinario como Una mujer en Berlín estuviera marcado por un destino fuera de lo corriente. Nunca sabremos si, al escribirlo, la autora tenía en mente su posterior publicación. Los «garabatos íntimos» que realizó entre abril y junio de 1945 en tres cuadernos de notas (y algunos trozos de papel añadidos con precipitación) la ayudaron, más que nada, a mantener un vestigio de cordura en un mundo de devastación y crisis de los valores morales. Se trata, literalmente, de «memorias del subsuelo», escritas en un refugio antiaéreo que también debía ofrecer protección contra el fuego de artillería, el pillaje y las agresiones sexuales del victorioso Ejército Rojo. Todo aquello de lo que disponía era un trozo de lápiz, y debía trabajar a la luz de las velas, puesto que Berlín se encontraba sin suministro eléctrico. Refugiada en un sótano, su capacidad de percepción se encontraba seriamente limitada por la total suspensión de los medios informativos. A falta de periódicos, radio y teléfono, los rumores eran la única fuente de noticias del mundo exterior. Hasta pasados unos meses, cuando ya una apariencia de normalidad había vuelto a la ciudad desvastada, no pudo copiar y corregir sus «121 páginas en el papel grisáceo de la guerra». Como responsable de la reedición de este texto tras cuarenta años de permanencia en el olvido, me siento obligado a respetar el deseo de la autora de permanecer en el anonimato. Por otro lado, desearía presentar los hechos que avalan la autenticidad de su testimonio. En el mundo actual de los medios de comunicación, donde abundan toda clase de trucos, esto acaba siendo una necesidad.

Liga   Una mujer en Berlin

Friday, July 25th, 2014 ESPAÑOL, Solus Comments Off

DEGRELLE M’A DIT…

Louise NARVAEZ, Duchesse de Valence, 1961.

…Alors que Mussolini, ayant perdu l’initiative, périssait, passif, de façon effroyable, et qu’Hitler, étranglé dans le nœud de Berlin, ne découvrait plus d’autre solution à sa tragédie qu’un suicide wagnérien, alors que, tombant aux mains de leurs adversaires, Quisling, Mussert, Laval, étaient fusillés à Oslo, à La Haye, à Paris et que Monseigneur Tisso était pendu en Tchécoslovaquie, Degrelle, lui, bandant son sang-froid comme un arc, avait joué le tout pour le tout. Utilisant un avion abandonné, il s’était élancé de Norvège, huit heures après la fin de la guerre, par-dessus plus de deux mille kilomètres de continent européen occupé par les Alliés. Il était parvenu jusqu’au golfe espagnol de Saint-Sébastien, dans les eaux duquel son avion avait piqué, s’était écrasé.
Réclamé avec la plus grande violence par les Puissances victorieuses, traqué partout, Degrelle, depuis lors, a réussi, régulièrement, à échapper aux griffes de la mort. Si bien qu’il reste, de la grande tragédie de la Deuxième Guerre Mondiale, le seul témoin politique de premier plan qui, du côté des vaincus, ait survécu et puisse encore, aujourd’hui, s’expliquer….

Liga   DEGRELLE m’a dit

Friday, July 11th, 2014 FRANÇAIS, Solus Comments Off